Shopping on not shopping le Taifun BTD, that is Ze question :

Amis vapoteurs bonjour ! Comme indiqué dans mon précédent article à ce sujet, je vous propose de voir ensemble sur le papier si ce Taifun BTD (ex Wave) vaut le coup qu’on casse notre tirelire.
Je rappelle qu’il s’agit d’une revue avant décision d’achat, basée sur les lectures des données constructeur, et infos glanées sur les sites (comme tout vapoteur qui aimerait en savoir plus ferait, du coup ;-)).

Specs importantes à garder en tête :


Composants : SS 304, ultem et peek

Diamètre : 22 mm
Montage : Single coil

Compatible BF : OUI ! 🙂

Air flows : 2*2 mms
Pin : à peine affleurant
Drip tip : 510
Prix : 129 euros

Le plateau du Taifun BTD :

Rentrons dans le vif du sujet et voyons ensemble de quoi il en retourne.
Le plateau ne présente aucune réelle innovation, mais mérite néanmoins qu’on s’y attarde quelques instants.

L’ensemble est d’une taille compacte (18 mm de haut pour 22 mm de diamètre) et ce, malgré les pôles particulièrement saillants. Disposer d’une chambre d’atomisation de taille réduite est logiquement un plus en terme de restitution des saveurs. Le plateau est résolument conçu pour du single coil jusqu’à 3 mm.
Personnellement, je suis tout sauf fan du choix des vis BTR (ou allen) mais nous en reparlerons.

Je suis assez étonnée de la conception des 2 rigoles et aimerai en connaître la raison.
En effet, on voit couramment sur les derniers drippers qui sortent ce type d’encoche mais par contre, elles sont beaucoup plus réduites (souvent à la taille d’une tige de 3 mm) et font office de guide pour poser la tige lors du vissage.
Sur les photos du constructeur, les rigoles ne semblent pas servir de guide pour positionner le coil mais bon nombre de revues you tube s’en servent justement à cet effet.

Les 2 air-flows de 2 mm sont taillés en biais. Dixit le descriptif pour limiter l’oversquonking mais revers de la médaille, il faudra être particulièrement méticuleux sur le positionnement dans la cuve sinon au revoir les saveurs !

Arrêtons-nous aussi un instant sur le pin 510:

Pour ce qui concerne la vis BF du pin, je note qu’elle est notablement plus grande que ce qui nous est proposé habituellement. Sur le papier, çà va donc squonker plus fort donc il vous faudra un petit temps d’adaptation pour ne pas faire déborder votre cuve (l’incurvation des air holes me parait justement être expliqué par cela).
Le pin 510 est très peu saillant donc ne surtout pas utiliser sur un méca hybride si jamais certains aiment encore jouer avec !

 

Le montage du Taifun BTD :

Le montage de ce dripper parait plutôt simple sur le papier mais n’est pas exempt de risques potentiels.
Très important, montez le coil absolument à l’envers, c’est-à-dire tête en bas !

2 coups de vis sur les BTR et normalement, on est censés être bons MAIS…

1) Les 2 vis allen fournies sont ultra fines et n’ont pas de grip à leur surface. Suivant le type de coils que vous utiliserez, cela ne risque pas toujours d’être aussi simple que sur un mono fil standard.
2 vis de rechanges sont certes fournies mais personnellement, je suis tout sauf fan de ce système car il faut se trimballer avec un tournevis allen (de moins en moins nécessaire sur les atos/drippers vendus ces dernières années).

2) Il faut particulièrement faire attention au positionnement de votre coil avec ce plateau. Assurez-vous que le bas de votre coil soit sur le chemin des 2 air flows pour obtenir la meilleure restitution de saveurs possible.
Utilisez les 2 rigoles pour poser votre tige et vérifiez la position de votre coil en regardant au travers des 2 air-flows.
Je remercie d’ailleurs un compère BF lover du groupe Facebook BF-CF (que vous trouverez ICI) pour m’avoir fait la photo qui explique parfaitement mon propos

3) Coupez a la pince à ras vos pattes, et vérifiez 2 fois même car si d’aventure un petit bout de patte dépasse et touche la cloche, c’est le court-circuit assuré !
(Vérifiez toujours votre montage sur une box électro avant de vaper sur quelques matériels de vape que vous ayez).
Ne vous avisez surtout pas non plus de tortiller votre coil à l’arrache pour le faire rompre ! les allens ne vont pas aimer clairement, vous risquez d’emporter le coil avec et vous risquez d’avoir un morceau de patte qui ressort.
Attention aussi à ne pas faire descendre trop bas votre coil, au risque qu’il touche le fond de la cuve car vous aurez droit à un risque de court-circuit.

Vous trouverez ICI le mode d’emploi du Taifun BTD officiel en anglais. Vous y retrouverez certaines de mes alertes (c’est écrit en petit et en rouge 😉

PS : A l’exception d’une, toutes les photos montrées ici viennent du constructeur, même celle montée avec le coil de travers…

La vape attendue sur le Taifun BTD :

Compte-tenu de la taille de la chambre compacte, de la taille des air-flows et du drip-tip 510, la vape est clairement orientée saveurs.
Je la perçois comme une vape non MTL mais aérien restrictif : pas du tout MTL du fait des 4 mms d’airholes disponibles, ni totalement aérien pour faire des plooms (désolée pour mes anglicismes :-P). C’est entre-deux plutôt bien taillé sur le papier.
En visionnant la vidéo très bien fichue d’un de mes reviewers préférés, nous sommes plutôt du même avis tous les 2, tant mieux ! (c’est ICI pour les curieux).

Par contre, attendez-vous à ce qu’il puisse rapidement chauffer, et ce d’autant plus si vous décidez d’équiper la bête avec un coil bas !
Vu que les plots sont montés très haut par rapport à la cuve, la présence de l’ultem sur le fond interne de la cloche sert à garantir l’isolation (cf les encoches sur l’ultem) mais ne préviendra pas la chauffe.
Je ne saurai que trop vous recommander un montage standard, à savoir du 24G en 3 mm sur un fil simple.

J’achète ou pas le Taifun BTD ?

Ce dripper comme vous l’aurez compris, ne contient aucune réelle innovation en terme de design du plateau, ni en terme de restitution des saveurs sur le papier. Mais l’ensemble fonctionne et compte tenu de la taille réduite de la chambre et SI le coil est correctement positionné au montage, vous pouvez vous attendre à un rendu de saveurs plus que satisfaisant.

De là à dire qu’il détrônerait celui qui est et reste mon mètre étalon (le Narda) ? Je ne pense pas, d’autant plus si on se rappelle de son prix. Beaucoup aiment à lancer lors de la sortie d’un nouveau dripper : “c’est un Narda killer” et bien non ! Rappelons aussi qu’il existe déjà sur le marché bon nombre de drippers qui sont reconnus comme excellents et ce, pour un prix moindre.
Mais pour en avoir le coeur net, il faudrait que j’en ai un et que je puisse jouer avec 🙂

Au final, est ce que je l’achèterai ou pas ?
Il a certes retenu toute mon attention à sa sortie (les allemands qui mettent un pied dans le BF , c’est notable non ?) mais pour ce qui me concerne, je n’en prévois pas l’acquisition car j’ai déjà d’autres drippers  moins chers et qui font parfaitement le job. A ce prix, j’attends d’un matériel de vape qu’il amène un réel plus, que ce soit en terme de facilité de montage, de restitution des saveurs, voire de design. En outre, il présente tout de même quelques points négatifs qui m’interpellent.

A qui peut -il convenir ?
A celui ou celle qui souhaite avant Noël investir dans un dripper de qualité, qui fera le boulot attendu.
En tous les cas, vous ne prendrez guère de risques sur le principe avec Taifun, maison allemande de renommée qui a toujours assuré une qualité de fabrication de premier ordre.

Mais rappelons aussi qu’il ne s’agit que de leur second dripper de mémoire, même premier dans un sens car le Taifun GT dripper était basé sur une variante de leur atomiseur.
“Mieux vaut tard que jamais” me direz-vous 🙂 Contente néanmoins qu’enfin, une seconde maison allemande s’intéresse au BF (une pensée pour le dripper Squonky de Stattqualm/Sunbox).
J’en avais fait d’ailleurs un article que vous retrouverez ICI 🙂

Je rappelle qu’il s’agit ici d’une revue avant potentiel achat mais au lieu de faire çà chacun d’entre nous seul derrière son écran, je partage avec vous le fruit de mon “jus de crâne”.

Bonne vape à vous et vos retours sont comme toujours les bienvenus.

Retrouvez-moi aussi sur FB à cette adresse : https://www.facebook.com/KissVapingInParis/