Un projet de loi révolutionnaire pour les vapoteurs à venir aux USA :

Alter ego de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) en France, la FDA ( Food and Drug Administration) est la plus haute autorité qui gère les problématiques de santé aux USA.
A l’origine de la fameuse “Deeming regs” qui inclua dès le 8 Août dernier le vapotage dans les produits du tabac et à ce titre le plaça directement sous son contrôle, le quotidien des vapoteurs s’est considérablement dégradé, sans parler de celles des industriels.
Financièrement, la vape coûte de plus en plus cher là-bas, ce qui rend son accès encore plus difficile.

Vous vous demandez peut-être en quoi cela peut nous intéresser, nous autres Français, Européens ou des autres pays du globe. Il faut savoir que nous avons souvent “bénéficié” (plus souvent subi) les décisions que “l’Oncle Sam” peut prendre, nos chers gouvernements ayant la fâcheuse habitude de s’inspirer de tout ou partie du modèle américain.

Hé bien là, il me semble important de mettre en exergue un projet de loi révolutionnaire à venir cette semaine au congrès américain.
Voilà un projet de loi dont l’Europe ferait bien aussi de s’inspirer pour changer !!! Donc affaire à suivre

Le sénateur Duncan Hunter (dont le nom signifie chasseur en anglais, tout un programme) va tout bonnement déposer un projet de loi visant à faire abroger sinon suspendre la législation actuellement en vigueur pour donner enfin un vrai cadre législatif à la Vape.

Dans le Washington Times, il déclarait à ce sujet il y a 1 an déjà : ““We quit smoking cigarettes, which Democrats claim to hate. We smoke vapor with nicotine instead, and Democrats hate that too — not because it’s bad for you, but because they don’t control it  “This is all about control. Just like Obamacare.” qui se traduit en résumé par “Nous ne fumons plus de tabac, (…), mais de la vapeur avec de la nicotine dedans, là est toute la nuance, (…) tout ce qui les intéresse, c’est de mettre la main sur la vape et la contrôler !”

Brent Stafford, producteur/présentateur de la chaîne Regulator Watch s’est entretenu avec lui pour mieux comprendre dans quelle mesure ce projet de loi à venir pourrait changer la donne radicalement.

En voici les grandes lignes directrices :

-Le vapotage serait clairement différencié des produits du tabac
-Mise en place d’un nouveau cadre réglementaire
-La réduction des risques au sens large mise en avant
-Renommer le Centre de contrôle du Tabac pour ajouter clairement la notion de réduction des risques
-Inclure le vapotage comme comparateur aux tabac, au même titre que les autres techniques de sevrage
-Mettre en place une étude à grande échelle pour analyser un maximum de données sur le vapotage versus le fait de fumer
-Mise en place de standards industriels pour les e-liquides et le matériel de vape (box, atos, résistances…) avec une attention particulière apportée aux accus.

Ce projet de loi ne vient pas se substituer au fameux amendement Cole-Bishop mais vient en toute complémentarité.
Rappelons que la date fatidique du 30 Juin approche à grands pas. Tout l’objectif est d’obtenir l’abrogation ou la suspension de tout ou partie de cette loi “Deeming regs” avant cette date.
Toutes les associations de défense de la vape côté consommateurs, industriels, ou de réduction des risques sont de la partie pour soutenir ce projet de loi.

L’EVCA a d’ailleurs engagé une action légale pour abroger la loi en place, au motif que la FDA n’a pas respecté sa mission de concertation préalable avec les institutions locales en place, avant de promulguer cette loi incluant le vapotage.

D’autres évènements d’envergure sont aussi de potentielles bonnes nouvelles pour la cause de la vape, à savoir la prochaine nomination du Dr Gottlieb à la tête de la FDA, qui semble beaucoup plus favorable aux méthodes alternatives et particulièrement au vaporisateur personnel.
Médecin de formation, il a travaillé de nombreuses années avec la FDA ainsi que dans le milieu de la vape, de par notamment son investissement personnel dans une société de vape nommée Kure. Il en a clairement fait état dans sa déclaration officielle d’intérêts.

Larry Flick, actif soutien de ce projet de loi, annonce clairement que leur objectif est de changer du tout au tout la mentalité des législateurs en place.
Il s’agit déjà d’une fois pour toutes de sortir la vape du tabac traditionnel, ce qui est le point de départ incontournable pour obtenir une base de travail saine.
La question n’est plus d’empêcher un maximum de personnes de fumer mais plutôt de comment réduire le tabagisme tout en aidant un maximum de personnes à accéder à des méthodes alternatives bien plus sûres en terme de santé publique.

Je ne peux que vous encourager à soutenir cette initiative, qui pourrait faire boule de neige à terme pour nous aussi, en la faisant connaître à vos amis vapoteurs ou non. Car l’enjeu est de taille et mérite d’être soutenu, me semble-t-il.