DRIPBOX de Kangertech : Le BF méca protégé au rendu et rapport qualité/prix imbattable!

Enfin, elle est arrivée et je vape dessus avec plaisir. !!! Je vous propose un trip qui franchement pour le prix vaut le détour à mon sens.

Kanger frappe fort avec ce set up complet en ouvrant la voie du Bottom-Feeder (BF) au plus grand nombre.

Imaginez un device incluant une box BF, un dripper BF en SS 304, avec toutes les spares, le tout vendu pour un prix moyen de 39,90 euros.

La première chose qui frappe quand on la tient en main, c’est sa légèreté 170g, sa compacité 90*45 mm ( en gros la hauteur de la VTC mini un poil plus large). Perso, j’ai pu apprécié les bords arrondis qui offrent une prise en main optimale.
Le device vendu est aussi “plug and play” comme on aimerait en voir plus souvent. Le dripper coaté céramique est fourni déjà monté, avec un double coil spires espacés en 0.20 ohm, prêt à être juicé.
La box dispose d’un pin 510 ajustable en brass, ce qui vous permettra le cas échéant d’utiliser votre propre dripper BF si vous le souhaitez.

Même si le BF est un concept qui existe depuis plusieurs années déjà, on observe de plus en plus d’innovations dans ce domaine et Kanger n’y fait pas exception car leurs ingénieurs ont amené des petits détails bien pratiques qui font toute la différence.

Passons-les en revue ensemble :
1) Le système BF de la dripbox : une aiguille en alu qui se clip instantanément à la bouteille semi-souple donc pas de risques de fuites.
J’apprécie aussi le fait que l’aiguille va bien au fond de la bouteille ce qui permet de profiter des 7 mls de la bouteille entièrement.
(cf photo)

2) Le capot qui ferme le compartiment de la bouteille est aimanté donc très pratique pour le remplissage et l’entretien. L’aimant est puissant et ne bouge pas.

3) Un special big-up au système de fermeture pour l’accu 18650 non propriétaire ( vous pouvez donc mettre les vôtres). Le capot est en fait composé de deux parties : une partie que l’on visse pour placer l’accu et une partie indépendante pour serrer le pin et assurer le contact.

4) Le plateau dévissable du dripper fourni est un plus. Fourni avec un second plateau dans le coffret, vous pouvez interchanger vos montages ultra facilement sans avoir besoin ni d’outils, ni vous en mettre plein les doigts.

5) Lié au point 4), le plateau à vis donne de la hauteur aux coils ce qui vous permet de squonker tranquillou et même si vous le faites un chouillat trop, vous n’aurez pas de leak car les air holes et les rezs sont à plus de 5 mm au dessus de la base. Et on a toutes et tous eu un jour la main un peu lourde sur le squonking, heureusement que les berceaux étaient là pour absorber en partie le surplus de juices, sinon çà pouvait déborder.

Je termine par un point qui pourra paraître de l’ordre du détail pour certains mais qui pour moi à l’usage et en comparaison à ce qui existait, m’est bien pratique : les 3 rainures saillantes sur la bouteille de juice.
Cà offre un bon grip au doigt quand on squonke, il fallait y penser 😉.

Pour une utilisation la plus safe, il est conseillé de n’utiliser que des accus possédant un courant de décharge maximal de 30A ou plus. Vous pourrez aussi recharger la dripbox avec le cable USB fourni en mode passthrough. Rappelons qu’il s’agit ici d’une box méca protégée, donc avec des protections embarquées pour museler la bête à 60 W versus un méca traditionnel.

Le rendu des saveurs est plus que correct et les amateurs de vape aérienne ( diam du DT 13 mm !) ne seront pas déçus avec ce dripper. C’est typiquement un dripper orienté cloud, en inhalation directe. Sivous souhaitez vaper en bouche-poumon, il vous faudra utiliser votre propre dripper.
Le top cap intègre le drip tip d’un seul tenant, certains n’apprécieront pas car vous ne pourrez pas utiliser vos drip tips habituels. L’idée de Kanger est ici de pouvoir en tournant le top cap influer sur les 2 cyclopes de l’air flow facilement.
Là où j’ai un bémol sur ce dripper, c’est à propos de projections de gouttelettes de e liquides que j’ai pu prendre de par les air holes sur les joues de temps à autre.

Pour avoir l’occasion et le plaisir de vaper sur du BF high end comme les FrankenSkull Box Mod, @Lukkos ou Ennequadro Mods qui elles affichent outre la qualité des matériaux, un prix souvent dans les plusieurs centaines d’euros, j’avoue que je suis très mais alors très agréablement surprise par ce que Kanger nous propose pour ce premier galop d’essai dans les BF pour 40 euros !
C’est une box à 22m de diamètre pour son dripper, l’usinage est propre ainsi que les filetages et la peinture légèrement satinée semble avoir été améliorée depuis la version topbox précédente.

Avec une bouteille de 7 ml, vous avez une autonomie standard typique dans les BF qui vous permettra de vous ballader avec sans soucis et sans risque de fuites en fermant les airholes du dripper. Phil Busardo dans sa vidéo a mesuré les performances de la dripbox et aboutit à une autonomie de 5 heures ne moyenne avec une accu neuve type VTC 4 (ce qui est marrant, c’est que bouteille était vide pile au même moment coïncidence ?) : https://www.youtube.com/watch?v=Wmcw0XqRA9g
5 clics pour l’allumer et 5 clics pour l’éteindre et la locker, simplissime.

La dripbox existe en 3 couleurs actuellement sur la marché : rouge vermillon, noir et blanc. J’ai entendu parler d’une finition métal mais personne ne semble la commercialiser encore.

Vous aurez compris le message : à ce prix là, je dis banco illico à tous points de vue d’autant plus que certains/certaines découvriront peut-être le BF grâce à ce set up abordable et rejoindront ainsi la communauté des BF lovers 🙂

Achetée sur Jojo the vaping bear chez Jojo et Lam, 23 rue de la Glacière à Paris.

Vidéo officielle de Kanger :
https://cdn.shopify.com/s/…/1/0156/4592/files/dripbox_1.mp4…

Contenu du coffret :
-1 dripper Subdrip
-1 box Dripmod
-1 résistance supplémentaire de 2.0 Ohms
-1 flacon souple supplémentaire (dommage qu’il n’y ait pas de bouchon de fermeture sur la seconde bouteille, on aurait pu ainsi avoir la bouteille avec soi en nomade)
-1 sachet de coton
-1 jeu de vis
-2 coils supplémentaires
-1 câble USB
-1 manuel d’utilisation

ADD-ON à l’usage (30 Mars) :

D’autres retours exclusifs pour celles et ceux qui me suivent sur la page :

Si vous utilisez les plateaux prémontés et wickés, je ne saurais que vous conseiller de bidouiller un chouillat pour avoir une vape bien meilleure :

-Les 2 coils ne sont pas espacés également de chaque côté, donc soit reserrez celui qui doit l’être, soit espacez les spires si nécessaire pour qu’ils chauffent de la même façon

IMPORTANT :

-Les coils prémontés sont trop bas par rapport aux air-flows donc mal positionnés pour une vape optimale.
Prenez 2 secondes, pour les remonter avec le dos de votre pince céramique et les repositionner.