Actualités françaises

Transporter ses accus en tout sécurité


Transporter ses accus en toute sécurité, c’est possible :

La presse a fait ses choux gras récemment du 4ème cas d’explosion d’e-cigarette en France.
Cet accident n’a en fait rien à voir avec la cigarette électronique directement, car il s’agit ici seulement d’une méconnaissance flagrante des règles de sécurité élémentaires.

accusTransporter dans sa poche ou son sac, une pile, un accu, une batterie sans aucun protection est DANGEREUX !
Si l’accu ou la pile entre en contact avec des pièces de monnaie, des trombones ou tout élément métallique et que les 2 pôles se retrouvent ainsi connectés, cela crée une boucle électrique et l’accu va “dégazer” plus ou moins vite suivant sa qualité intrinsèque.

L’oublier peut avoir des conséquences gravissimes tel que le montre la vidéo du dernier accident en question. Ne vous fiez donc pas à la petitesse de ces accus, l’effet d’un dégazage est violent !

-D’où l’importance de TOUJOURS transporter ses accus dans des étuis plastiques ou des étuis souples pour les isoler de ce que vous pouvez avoir dans les poches ou dans vo
tre sac, besace, sac à dos.
Vous en trouverez pour tous les goûts, de toutes les couleurs et à moins de 2 euros suivant le modèle.

-D’où l’importance, on ne le répètera jamais assez d’acheter des accus de qualité, adaptées à l’utilisation que vous prévoyez d’en faire.
Si vous demandez plus que ce que l’accu est capable de donner, vous risquez l’accident.

boite-accus-4Vous n’y connaissez rien en accus ? Il y a des personnes calées sur le sujet tels que Mooch à qui vous pouvez vous fier, qui sont des références parmi les vapoteurs et les professionnels.
Si le “reconstructible” (c’est à dire le fait de faire vos résistances vous mêmes au lieu de les acheter toutes faites) vous intéresse à terme, vous devrez forcément vous intéresser à ce sujet, les accus sont le nerf de la guerre pour tout vapoteur et le seul achat qui mérite votre attention avant tout les autres.
Là aussi, il existe des références telles que Sony VTC, Samsung 25G, LG HG2, toujours choisir des accus de marque chez des revendeurs officiels ou des shops physiques de vape impérativement.boite-accus-1

Saluons l’article de la Dépêche.fr qui explique le dernier accident avec une batterie et qui clarifie une fois pour toutes que la cigarette électronique de l’utilisateur est hors de cause mais qu’il s’agit d’une négligence grave de l’utilisateur lui-même, utilisateur auquel je souhaite néanmoins un prompt rétablissement.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo de dégazage contrôlée par un professionnel afin de vous rendre compte de ce qui peut se passer. Cette expérience a été menée à des fins pédagogiques et ne doit pas être reproduite sous peine de mise en danger.boite-accus-2

Ouverture des négocations entre SoVape et la DGS

Ouverture des négocations entre SoVape et la DGS :

L’association de réduction des risques #Sovape avait déposé un référé de suspension auprès du conseil d’état relativement aux termes stringents de la TPD quant à la publicité et à l’information sur les produits de la vape. La Direction générale de la Santé a décidé d’ouvrir les négociations, c’est pourquoi Sovape, en guise de bonne volonté a retiré la demande de référé, vous trouvez ci-joint leur communiqué officiel :

COMMUNIQUÉ SOVAPE – MERCREDI 26 OCTOBRE 2016

“Benoit Vallet, directeur général de la santé, propose aux associations qui ont déposé des recours devant le Conseil d’État de travailler en collaboration avec ses services pour éclaircir et établir ensemble les modalités d’application des « interdictions de propagande et publicité, directe ou indirecte sur le vapotage.

Alors que ses services sont accaparés par les attaques de l’industrie du tabac et à l’approche de l’audience au Conseil d’État pour le référé suspension, prévue initialement le 3 novembre 2016, le directeur général de la santé a souhaité rencontrer en urgence les associations afin de trouver une porte de sortie qui puisse éviter un contentieux dommageable à une collaboration nécessaire pour « inscrire le vapotage dans les outils d’aide au sevrage tabagique »…

Liberté d’expression et droit à l’information. Les associations ont été inflexibles sur les pré-requis d’une collaboration avec la direction générale de la santé. Garanties écrites avec engagement sur une feuille de route très rapide. Les associations ont également été très exigeantes pour envisager le retrait de leur recours afin d’ouvrir une nouvelle ère basée sur la confiance au lieu de la défiance. Cette posture de « partenaires » à la fois fermes et volontaires, préférant le dialogue, a permis aux associations de réduction des risques d’obtenir des résultats très concrets ces dernières années.

« Notre objectif est bien de pouvoir inscrire le vapotage dans les outils d’aide au sevrage tabagique, et ce à partir de l’état des connaissances scientifiques. C’est dans cet esprit que le Ministère a proposé un groupe de travail sur les produits du vapotage. La direction générale de la santé est pleinement investie dans la réduction des risques (RDR) en matière d’addictions. Ce concept, né en faveur des usagers de drogues, doit nous permettre de repenser notre action et notre communication à l’égard de la lutte contre le tabac. » – Benoit Vallet – Mail adressé aux associations suite à une réunion le 18 octobre.

Concrètement, les associations vont participer à l’actualisation de la circulaire n° 2014-273 du 25 septembre 2014 relative à
l’encadrement de la publicité des dispositifs électroniques de vapotage. Échanges et réunions de travail sont programmées pour que cette circulaire puisse être publiée d’ici janvier 2017. L’objectif est d’apporter des exemples concrets de difficultés rencontrées : manifestations publiques, communication sur les réseaux sociaux, conseils des praticiens vers les patients… « Cette circulaire devrait à la fois participer à modifier l’image des produits du vapotage en envoyant un signal fort, et assouplir l’interprétation répandue du régime juridique actuel » – Benoit Vallet – Mail. Les associations seront très vigilantes, et si ça ne suffit pas, d’autres solutions ont été proposées comme la réalisation d’un amendement porté par une loi adéquate et disponible dans le calendrier législatif. Compte-tenu de ces engagements, les associations ont décidé de retirer leurs recours devant le Conseil d’État.

Au regard de la gravité de la situation, cette décision a été très difficile à prendre. Les associations ont néanmoins décidé de faire preuve de bonne volonté et se trouver ainsi en position d’exiger dans le cadre d’un travail commun des mesures plus adéquates et respectueuses des libertés fondamentales. Par ses engagements, se souhaitant « à l’écoute de la société civile », et par la confiance apportée par les associations, la responsabilité de la direction générale de la santé est plus forte que jamais et par extension celle du ministère.

Pour mener les travaux, les associations vont lancer dans les jours qui viennent une consultation publique pour recueillir les avis des usagers (vapoteurs), professionnels de santé et toutes personnes qui s’estiment légitimes sur les questions de la propagande et de la publicité pour le vapotage. Elles prendront également conseil auprès de leurs avocats.”

Jacques LE HOUEZEC/Président de SOVAPE
Jean-Pierre COUTERON/Président de FÉDÉRATION ADDICTION
William LOWENSTEIN/Président de SOS ADDICTIONS
Pierre ROUZAUD/Président de Tabac & Liberté”

Source 

Création de So Vape

INFO FRANCE !!!!! Création de l’association #SOVAPE : Agir et Dialoguer pour la réduction des risques.

Jacques Le Houezec, tabacologue, notre Monsieur ès Nictoine Français et initiateur du 1er somment pour la Vape en France, Nathalie Dunant, rédactrice chez Vaping Post, Sebastien Beziau, créateur de @Vap’You, des 1 000 messages de la vape notamment, et Laurent Caffarel, passioné de vape ont monté la première association invitant autant les consommateurs que les professionnels, les experts et parties prenantes de la vape à les rejoindre afin de peser dans le jeu politique et institutionnel

Vous trouverez ci-joint leur premier communiqué de presse officiel.

Je vous encourage à les suivre, et à supporter cette initiative : http://www.sovape.fr/

Site facebook : https://www.facebook.com/sovape.fr/

Longue vie et tous nos voeux de succès à #SOVAPE

Avertissement

J’ai crée ce site internet pour y regrouper toutes les informations qui pourraient vous être utiles à propos du vaporisateur personnel, ou “vapoteuse” (aussi appelé “cigarette électronique”).
Ce site s’adresse donc aux personnes adultes , désireuses d’en connaître plus à ce sujet.

Le vaporisateur personnel n’est pas reconnu médicalement comme une aide au sevrage tabagique. Les produits ainsi présentés sur ce site ne peuvent pas être considérés comme une aide à la cessation tabagique.

Nous vous rappelons que la cigarette électronique est interdite à la vente aux mineurs. En cas de doute, veuillez consulter un professionnel de santé.

En visitant ce site vous confirmez avoir pris connaissance de ces informations.

Je vous souhaite de passer un agréable moment sur Vap-actus.fr. Cliquez sur inscription en bas de la page côté droit dans le bloc “à propos de” pour pouvoir laisser des commentaires 😉 si vous le souhaitez.